top of page
  • Photo du rédacteurHY-Plug Monaco

Notre Rencontre Inspirante avec NatureSafe Marine

Dernière mise à jour : 13 déc. 2023

Lors du prestigieux Monaco Yacht Show en septembre dernier, nous avons eu l'opportunité de rencontrer NatureSafe Marine au sein du Sustainability Hub. Cette entreprise innovante est spécialisée dans les solutions de nettoyage respectueuses de l'environnement, parfaitement adaptées à l'industrie du yachting.


Nous sommes honorés que cette entreprise ait choisi de mettre en lumière HY-Plug ainsi que notre fondatrice, Camille Lopez, à travers un article dédié.

Nous les remercions pour ce superbe article !





"Dans cet article de blog, nous vous présentons Camille Lopez, la fondatrice de HY-Plug. Camille est une entrepreneuse dynamique et polyvalente qui incarne l'esprit d'ambition et de polyvalence. À seulement 26 ans, elle s'est déjà fait une place dans le monde compétitif du commerce international, de la durabilité et de l'industrie maritime. Son parcours professionnel témoigne du pouvoir de la passion, de l'éducation et de l'engagement à faire la différence dans le monde.

Camille partage ses expériences, ses idées et sa vision, offrant un aperçu de la vie d'une jeune entrepreneuse. Elle se consacre à la conduite d'un changement durable dans le secteur maritime.


1. Pouvez-vous nous parler un peu de vous ? Qui est Camille Lopez ?

Camille Lopez est une jeune femme de 26 ans déterminée et ambitieuse. Diplômée d'un Master en Management International de l'Université Internationale de Monaco en 2021, Camille a acquis une solide base académique en gestion globale des affaires.

Pendant 3 ans, elle a travaillé dans l'industrie automobile, couvrant divers domaines tels que les ventes, le marketing, les événements, l'approvisionnement et la distribution, démontrant ainsi sa polyvalence et sa capacité d'adaptation.

Ses compétences comprennent la stratégie, la négociation, le développement commercial, la gestion de la chaîne d'approvisionnement, le marketing, l'esprit d'entreprise innovant, ainsi que les compétences transversales nécessaires à la gestion d'une entreprise.

En outre, son expérience de la voile, avec tous les permis de navigation requis (côtier, eaux intérieures, hauturier, SRC), démontre son engagement et sa familiarité avec les activités maritimes.

Enfin, sa passion pour les sports mécaniques et le karting, combinée à son rôle de mécanicien 2 temps et de manager d'équipe d'endurance, témoigne de sa détermination à réussir dans des environnements exigeants.

De plus, son projet de karting H2 en cours cette année démontre son esprit d'entreprise et sa capacité à relever de nouveaux défis. Le parcours de Camille fait d'elle une personne concernée par les aspects techniques de l'industrie nautique.


2. Pouvez-vous nous faire part d'une expérience ou d'un moment mémorable qui a nourri votre passion pour le développement durable ?

Transformer mon point de vue sur la décarbonisation est devenu un voyage profond façonné par deux expériences distinctes. La première s'est produite dans mes jeunes années, alors que je naviguais avec mon père sur les eaux azurées du sud de la France. En voyant un nuage de pollution gris et déconcertant à l'horizon, j'ai réalisé que les préoccupations environnementales étaient des questions tangibles, et pas seulement des sujets télévisés lointains. Cette prise de conscience s'est faite même au cours de mes aventures idylliques en voilier, lorsque j'avais 10 ans. En outre, l'influence et l'éducation de mon père m'ont inculqué un profond respect pour la nature et une approche attentive de la consommation. Ces valeurs, transmises par son exemple, sont devenues une partie intégrante de ma vision d'un mode de vie durable.

Le deuxième moment décisif s'est déroulé quelques années plus tard, lorsque j'ai plongé dans le monde du codage alors que je me trouvais dans une maison surplombant la mer. L'époustouflant coucher de soleil en toile de fond était terni par ce même nuage de pollution gris et inquiétant, qui jetait une ombre sur la beauté du paysage. Je me suis rendu compte que la dégradation de l'environnement n'était pas un incident isolé. Il s'agit d'un problème de plus en plus grave, qui s'immisce progressivement dans notre vie quotidienne. Ces moments m'ont incité à reconnaître l'urgence de la décarbonisation comme une réalité pressante, exigeant une attention et une action collectives.


3. Qu'est-ce qui vous a incité à lancer votre propre société de conseil ?

Je viens de l'industrie automobile, où j'ai perfectionné l'art de vendre des produits qui s'alignent sur le programme de vente. Cette approche, qui privilégie souvent la vente au détriment de l'intérêt du client, est une pratique courante dans les coulisses de l'industrie. Bien que cette approche ne corresponde pas à mes valeurs personnelles, j'apprécie cette expérience pour les techniques précieuses qu'elle m'a transmises. Cependant, les expériences de vente que je chérissais étaient celles qui impliquaient une attention personnalisée aux clients. En travaillant en collaboration, nous personnalisions chaque aspect d'une voiture, des options aux couleurs, en veillant à ce que le délai de livraison en usine soit le plus court possible. Ce processus se terminait souvent par une touche spéciale, comme la livraison de fleurs à domicile.

Lorsque l'idée du HY-Plug est apparue, je me suis demandé comment aligner mes valeurs sur les intérêts des clients. Cette introspection m'a amené à considérer qu'un rôle de consultant était l'option la plus appropriée.

D'autre part, la création de HY-Plug découle de mon esprit de compétition. Lors de ma participation à un concours de création d'entreprise à Monaco, alors que je terminais mon master à l'université internationale de Monaco, je me souviens très bien avoir déclaré : "Je ne sais pas comment, ni avec quel projet, mais je veux concourir et gagner quelque chose". C'était le début, et après des mois d'efforts dévoués, la candidature était complète, ce qui a donné lieu au premier double prix : Yachting et Développement durable.

HY-Plug est la convergence de ma passion pour la mécanique et les besoins quotidiens, de mon engagement en faveur de la durabilité environnementale et de mon amour profond pour la navigation de plaisance.


4. Comment votre formation vous a-t-elle permis de relever les défis liés au lancement d'une société de conseil ? Y a-t-il des compétences ou des connaissances spécifiques acquises au cours de votre expérience universitaire que vous avez trouvées inestimables dans votre rôle actuel d'entrepreneur engagé dans le développement durable ?

Cette entreprise est profondément ancrée dans mon parcours scolaire, car elle a façonné ma vie professionnelle et personnelle. Comme je l'ai déjà mentionné, mon expérience dans l'industrie automobile m'a permis d'acquérir des connaissances techniques approfondies et un penchant pour la recherche en profondeur. Ces compétences, associées à un engagement à fournir des produits de haute qualité, constituent le fondement de nos activités quotidiennes et de la stratégie globale de l'entreprise. En outre, ma passion sincère pour la mécanique et les sports automobiles est essentielle pour établir la crédibilité et favoriser la compréhension avec les ingénieurs et les départements techniques.

L'attachement à la durabilité dans l'éthique de notre entreprise n'est pas récent ; il est enraciné dans les valeurs inculquées par mes parents. En outre, une connaissance technique approfondie du concept de décarbonisation complète ces valeurs. Ce mélange de convictions personnelles et de connaissances techniques guide notre engagement à avoir un impact significatif sur le développement durable.


5. Pouvez-vous nous faire part des principaux objectifs et de la mission de HY-Plug dans la promotion de solutions énergétiques vertes dans le secteur du yachting et de l'industrie maritime ?

HY-Plug, cabinet de conseil spécialisé dans la transition énergétique maritime, propose des services d'accompagnement axés sur l'hydrogène, l'énergie électrique et les biocarburants. Nous avons choisi de concentrer nos activités sur deux régions stratégiques : Six-Fours-les-Plages, dans le sud de la France, et Monaco.

Notre objectif principal est de parvenir à une décarbonisation maximale de l'industrie du yachting. Pour ce faire, nous accompagnons nos clients dans la transition énergétique, en proposant des solutions de stations de ravitaillement en énergies nouvelles pour les ports et les marinas. En outre, nous soutenons les constructeurs de yachts en proposant des moteurs et des générateurs plus écologiques. Il s'agit d'intégrer des sources d'énergie renouvelables comme l'hydrogène, l'électricité, les biocarburants et le biométhanol, en collaboration directe avec les chantiers navals.

Nous sensibilisons également les acteurs clés de cette industrie grâce à notre programme de formation La Belle Classe Academy, hébergé par le Yacht Club de Monaco. Notre objectif est d'éduquer et de sensibiliser à l'importance cruciale de la décarbonisation pour cette industrie.


6. Comment les valeurs environnementales et la durabilité jouent-elles un rôle central dans les services et les solutions proposés par HY-Plug ?

HY-Plug a été fondée pour apporter une contribution opérationnelle et concrète à la décarbonisation du secteur maritime. Nous sélectionnons les études sur lesquelles nous travaillons pour nous assurer qu'il ne s'agit pas de projets de greenwashing.

Nous nous distinguons par trois engagements fondamentaux :

  • Indépendance vis-à-vis des fournisseurs : Nous évaluons et conseillons leurs technologies sans jamais agir en tant que vendeur pour eux.

  • Impartialité : Nous recommandons des technologies uniquement si elles correspondent parfaitement aux besoins des projets de nos clients. Aucun accord commercial ne lie nos recommandations aux fournisseurs. Ils font partie intégrante de notre réseau. Nous examinons leurs solutions sous couvert d'accords de confidentialité pour le compte de nos clients.

  • Confiance et confidentialité : Toutes les données et informations échangées sont strictement confidentielles. Nous cultivons des relations de confiance, tant avec les acteurs du marché qu'avec nos clients.

La mission de HY-Plug est de faciliter la connexion entre les acteurs de la transition énergétique maritime. Nous rapprochons les utilisateurs finaux et les fournisseurs grâce à nos services de conseil, contribuant ainsi à cette transformation essentielle du secteur.


7. Selon vous, quelles sont les solutions d'énergie verte les plus prometteuses pour l'industrie maritime et comment contribuent-elles à la durabilité ?

La recherche des solutions les plus efficaces en matière d'énergie verte dans l'industrie du yachting est nuancée et dépend fortement de facteurs spécifiques. Il n'existe pas de solution unique. Le choix des solutions énergétiques varie en fonction de facteurs tels que la conception de la coque, les habitudes d'utilisation, les itinéraires et les exigences du propriétaire.

Le consensus émergent penche en faveur d'un mélange diversifié de solutions. L'intégration de générateurs et de moteurs au méthanol est l'une des principales tendances du secteur. Un autre développement clé est le couplage de piles à combustible à hydrogène avec des batteries. En outre, on observe une évolution vers des systèmes hybrides diesel-électrique et l'adoption de systèmes de propulsion entièrement électriques pour les navires de petite taille.

En explorant d'autres approches, l'industrie étudie activement les possibilités d'incorporer des foils et des voiles. Cette exploration approfondie vise à découvrir des méthodes viables pour la mise en œuvre, l'amélioration de l'efficacité et la contribution à la stratégie de décarbonisation. Elle se concentre sur la réduction de la dépendance à l'égard des combustibles conventionnels. L'avenir du yachting durable réside dans une approche à multiples facettes, adaptée aux caractéristiques et aux besoins uniques de chaque navire.


8. En tant que personne profondément impliquée dans la transition énergétique maritime, comment voyez-vous l'évolution de l'industrie du yachting en termes de durabilité, et quelles améliorations anticipez-vous ?

Le secteur des mégayachts se trouve à un moment crucial, qui nécessite un temps de transformation. Actuellement, les propriétaires de yachts hésitent à investir dans de nouveaux navires pour des raisons d'image, tandis que les clients de la location optent de plus en plus pour le biocarburant plutôt que pour les options traditionnelles. Le secteur aborde activement la question de la durabilité par le biais de nombreuses conférences, dans le but de susciter des changements positifs.

Certaines marques avant-gardistes ont passé un à quatre ans à améliorer soigneusement leurs générateurs et leurs moteurs. Pourtant, une grande partie de l'industrie en est encore aux étapes préliminaires, ne passant pas complètement à l'étape de l'examen sérieux. Ce retard peut être le signe d'une sous-estimation de l'urgence de la question.

Dans un avenir proche, nous prévoyons l'introduction de nouveaux systèmes de propulsion sur les yachts. Néanmoins, la question cruciale de l'avitaillement en carburant n'est toujours pas résolue. Il semble que l'adoption des nouvelles technologies se fera par étapes, en les intégrant dans un premier temps avec ou sans énergies entièrement décarbonées. Par la suite, il y aura une deuxième phase mettant l'accent sur l'incorporation d'énergies décarbonisées dans la mesure du possible. L'étape finale implique une mise en œuvre généralisée de ces technologies à la fois dans les yachts et dans les stations de ravitaillement dans les ports. Le voyage vers une industrie du yachting plus durable est prêt à se dérouler en plusieurs étapes, nécessitant un effort et un engagement collectifs.


9. Quel rôle pensez-vous que des start-ups comme HY-Plug vont jouer pour façonner l'avenir de la navigation de plaisance et des pratiques maritimes durables ?

L'idée selon laquelle "la transition énergétique est entre les mains des jeunes professionnels" est assez vraie, mais il s'agit d'une perspective nuancée. Si le pourcentage de jeunes engagés dans des initiatives de développement durable peut être plus élevé que celui de leurs homologues plus âgés, nous ne devrions pas négliger ou sous-estimer les contributions significatives des professionnels expérimentés qui travaillent dans l'ombre. De nombreux experts chevronnés sont activement impliqués dans le développement de nouvelles constructions intégrant des énergies décarbonées, apportant une expérience et des connaissances inestimables. Des entreprises comme HY-Plug jouent un rôle essentiel en tant que facilitateurs clés pour les entités qui ne sont pas encore impliquées dans la sphère de la durabilité. Ce rôle devient particulièrement crucial à mesure que les ports renforcent leurs réglementations et que l'opinion publique influence de plus en plus les décisions des entreprises. Jusqu'à ce que les pressions financières ou réglementaires deviennent des moteurs importants, nous continuons à nous concentrer sur la collaboration avec les premiers utilisateurs. Cependant, à mesure que ces technologies se généralisent, nos connaissances et notre expertise historiques accumulées feront de nous des partenaires indispensables, aidant ceux qui commencent tout juste à s'engager sur la voie de la durabilité. Il s'agit d'un effort de collaboration qui s'appuie à la fois sur les forces des professionnels chevronnés et sur les perspectives nouvelles de la jeune génération.


10. En tant que jeune femme chef d'entreprise, quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui aspirent à avoir un impact significatif dans le domaine de la préservation de l'environnement et de la durabilité ?

Je ne me considère pas comme une jeune femme, une entrepreneuse ou une autre personne. Je m'identifie plutôt comme quelqu'un de profondément passionné par mon travail, encore plus par la mécanique, la marine de plaisance et la durabilité, poussé à avoir un impact significatif sur les projets opérationnels à l'extrémité de la chaîne de valeur, là où le vrai changement se produit.

Si je pouvais donner un conseil dans ce domaine, ce serait d'aborder l'écoblanchiment avec une grande prudence. Dans divers secteurs, nous observons des marques qui adoptent des solutions qui, après un examen plus approfondi sous l'angle de l'analyse du cycle de vie (ACV), ne contribuent pas véritablement à la décarbonisation. Le développement durable ne doit pas être une tendance passagère. Il est essentiel de reconnaître que l'attrait d'une conscience environnementale pendant une brève période ne passera pas inaperçu. À terme, de telles pratiques peuvent ternir la réputation d'une entreprise. La décision se résume à un choix entre des gains à court terme et une vision à long terme, entre des tendances éphémères et un engagement sans faille. Le choix est le vôtre, et le succès réside dans la sagesse de ce choix et dans le travail inlassable pour le maintenir.

L'histoire de Camille est celle d'une poursuite sans relâche et d'un dévouement sincère pour avoir un impact positif sur l'environnement. Par son action et son travail, elle nous rappelle que le changement durable exige plus que des tendances éphémères ; il exige une vision à long terme et un effort inlassable pour faire une différence significative. Ses idées ne sont pas seulement une source d'inspiration, mais aussi un appel à l'action pour tous ceux qui souhaitent contribuer à un avenir plus durable."


2 vues0 commentaire
bottom of page